afrique1

all about africa...
 
AccueilAccueil  websitewebsite  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Soyez les bienvenus a votre forum africa,le forum des africains,pour les africains au service de l'afrique.Ecrivez vos topics,participez et enrichissez votre forum.

Partagez | 
 

 Egypte: une nouvelle série d'émeutes rend la transition politique urgente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
 

profil

Mama Africa

statistiques

Féminin Messages : 17
Points : 51
Réputation : 0
Date de naissance : 19/11/1980
Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 37
Localisation : hhj

contact

MessageSujet: Egypte: une nouvelle série d'émeutes rend la transition politique urgente    Jeu 9 Fév - 21:03

Selon les chiffres publiés mardi par le ministère égyptien de la Santé, les affrontements qui se sont produits ces derniers jours en Egypte ont fait 15 morts et plus de 2 000 blessés.
Les responsables égyptiens chargés de l'organisation des élections ont annoncé lundi que la nomination des candidats aux élections présidentielles pourrait être ouverte dès le 10 mars, un mois avant la date prévue.

Les analystes ont souligné le fait que les manifestants en Egypte avaient exhorté le conseil militaire, provisoirement à la tête du pays, à remettre immédiatement le pouvoir à un gouvernement élu, après le choc causé dans le pays par une émeute sanglante à la fin d'un match de football au début du mois. Les récentes déclarations faites par les forces armées ont également montré que toutes les parties en Egypte envisageaient d'accélérer le processus électoral, ont-ils ajouté.

RECRUDESCENCE DE LA VIOLENCE

Une émeute qui a éclaté mercredi dernier à la fin d'un match de football dans la ville de Port-Saïd, dans le nord-est de l'Egypte, a tué au moins 74 personnes et en a blessé des centaines.

Choqués par cette émeute sanglante, des manifestants sont descendus dans la rue au Caire, à Alexandrie et à Suez, accusant la police et le Conseil suprême des forces armées, qui a pris le pouvoir après le départ de l'ancien président Hosni Moubarak en février dernier, d'être incapables de contrôler la situation.

Les manifestants ont également exhorté les responsables de l'armée à transférer immédiatement le pouvoir à un gouvernement civil.

Plusieurs manifestations de grande ampleur ont en fait eu lieu en Egypte depuis janvier, les protestataires réclamant un transfert de pouvoir immédiat dans le pays. Beaucoup de manifestants se sont engagés à poursuivre leur action jusqu'à ce que leurs demandes soit entendues. L'insatisfaction à l'égard des forces armées et du ministère de l'Intérieur n'a été que renforcée par l'émeute de Port-Saïd.



L'ARMEE FERA-T-ELLE DES CONCESSIONS ?

Hussein Tantawi, chef du Conseil suprême des forces armées, a rencontré lundi le chef de la Cour constitutionnelle suprême, Farouk Sultan, pour discuter des procédures à mettre en place en vue de la nomination des candidats aux élections présidentielles à venir.

Outre leur demande d'élections présidentielles anticipées, les manifestants égyptiens réclament également de l'armée qu'elle envoie Hosni Moubarak en prison.

L'ancien leader égyptien est en procès pour son rôle présumé dans la répression des manifestants durant les protestations de l'année dernière. Pour des raisons de santé, Hosni Moubarak est détenu dans un centre médical international, dans l'est du Caire.

Fakhry el-Tahtawi, professeur de sciences politiques à l'Université du Caire, a indiqué que l'armée pourrait accepter de faire davantage de concessions afin d'apaiser les manifestants.

UNE NOUVELLE DISTRIBUTION DU POUVOIR

Le 23 janvier, l'armée égyptienne a remis le pouvoir législatif aux mains de l'Assemblée du peuple (chambre basse du Parlement) nouvellement élue.

Environ 25% des membres de l'Assemblée du peuple ont blâmé le ministre de l'Intérieur, Mohamed Ibrahim, pour l'émeute de Port-Saïd, et ont exigé une réforme du ministère de l'Intérieur.

Les Frères musulmans, qui détiennent une majorité à l'Assemblée du peuple, ont déclaré que le budget militaire devait être soumis à l'approbation du Parlement, et que le corps législatif devait jouer un rôle central dans l'enquête sur les causes de l'émeute.

Des analystes ont souligné que l'émeute de Port-Saïd avait entraîné davantage d'incertitudes quant à la situation sécuritaire en Egypte. Cependant, le soutien apporté par les Frères musulmans à un transfert de pouvoir immédiat pourrait contribuer à accélérer la transition politique en Egypte, évitant que la situation ne s'aggrave davantage.
www.africa.1fr1.net
Mama Africa
Revenir en haut Aller en baspub image;texte/google
 

Egypte: une nouvelle série d'émeutes rend la transition politique urgente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
afrique1 :: Nouvelles d'afrique :: L'afrique du nord :: Egypte-

Powered by www.afrique1.com © Copyright ©2009 - 2012
( forums afrique1 ) all rights reserved
Tous les topics et posts sont sous la responsabilite' exclusive de leurs posteurs .

l'heure locale à l'EUA-syrte-






lybia for ever
oued-rhiouleonorenlibiaalgeria-isp
thedailylibyanpostlibyasoslibyancivilwarozyism
mathabaart-martiallibya360art-martial
za-kaddafilibyantvsupport-libyahator-ra
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit